AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Les premiers ajustements ont été apportés, merci d'en prendre compte ICI !
La forme du pseudo est Prénom + Nom.
Le mot du Staff
Bienvenue et merci à tous de faire vivre le forum ! Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à contacter un Administrateur ou à poster dans la zone "Administration du forum". Bon jeu sur HRPG !
N'oubliez pas de voter du mieux que vous pouvez, c'est la meilleure façon de nous aider et de nous remercier en plus de vos RP !
Pour favoriser la mise en route du forum, tous les coûts et règles de déplacement et de voyages sont supprimés jusqu'à nouvel ordre. Vous pouvez RP partout !
Derniers sujets
» Fermeture d'Hattan RPG
par Snow S. Thunderland Sam 16 Mai - 17:50

» Neige Rouge [ Il manque des cases je crois...]
par Snow S. Thunderland Sam 16 Mai - 17:44

» Rencontre innatendue [PV : Arkal]
par Allen J. Caelim Sam 16 Mai - 10:22

» RP rencontre
par Celebrindal Wilwarin Jeu 14 Mai - 13:32

» Le futur d'Hattan RPG
par Gabriel Kosui Mer 13 Mai - 15:12

» Méditation et discusion [pv Dyana]
par Miso Dojin Mar 12 Mai - 10:39

» Enquête de terrain [PV : Sayra]
par Allen J. Caelim Lun 11 Mai - 17:05

» Flood ♪
par Allen J. Caelim Lun 11 Mai - 10:18

» QUÊTE N°1 ▬ MATSUI Jin et KOSUI Gabriel
par Jin Matsui Dim 10 Mai - 22:32

» Filil Finaliel [Marchand]
par Miso Dojin Dim 10 Mai - 14:38

Demandes de RP
Marchands
Fermeture d'Hattan RPG
Sam 16 Mai - 11:49 par Maître du Jeu
Yo !

"Thomas tu fais chier tu vas encore nous dire que ton nouveau forum tiendra pas donc tu l'arrête dès le début !"
Eh ouais les cocos, Hattan RPG c'est terminé ! Après moult discussions on s'est rendus compte que certaines choses clochaient : pas assez de confrontation, races pas assez …

Commentaires: 4
Le futur d'Hattan RPG
Dim 10 Mai - 18:25 par Arkal
Eh ouais, ça fait peur comme titre hein ?

Bon comment dire... On sait que c'est pas forcément la bonne période etc. mais on se rend compte (moi le premier) qu'Hattan RPG n'est pas le forum parfait qu'on voulait. Le changer, en refaire un nouveau, perfectionner certains aspects... On en sait …

Commentaires: 10
Classements topsites
Jeu 7 Mai - 16:02 par Maître du Jeu
Vous trouverez sur ce sujet les classements topsites.
Pour information, chaque vote que vous faites sur les topsites est comptabilisé avec le pseudo que vous renseignez. Toutes les semaines, un classement répertoriant tous ceux qui ont fourni 10 votes ou plus au total est posté. Tous ceux qui y …


Commentaires: 1

Partagez | .
 

 Dyana Sryngur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Civil Dragnar
Civil Dragnar
avatar
Expérience : 50

MessageSujet: Dyana Sryngur Lun 27 Avr - 23:20

Dyana Présentation

vendredi 24 avril 2015
21:52

Dyana, la Chasseuse du Nord

Prénom : Dyana
Nom :Sryngur
Age :18 ans
Rang : Civile Dragnar
Détail de vos tatouages :Tradition Dragnarienne oblige, la petite a un tatouage : tout le dos représente un poisson élégant, blason de sa famille. Evidemment, le poisson est dans un environnement incroyablement trompeur et féérique … On ne remarque pas immédiatement les armes ou les flammes. A l’image de la Famille Sryngur, reconnue comme des experts de la chasse, de la traque et de la dissimulation.

Atout Arme (Équipement) de rang 1 offerte et améliorable sur la Fiche de Personnage. Si précision nécessaire pour l'arme, un arc.
Attributs
Traqueuse/Pisteuse [sens aiguisés, sens de l’analyse +]
Pas léger [Rapide et discrète +]
Maîtrise des armes de chasse [arc, dague, piège pour la chasse +]
Acrobate [souple et agile +]
Riche épouse [richesse +]

Aucune force "brute" [Aussi douée soit-elle pour sauter ou être agile, elle ne peut pas assommer à coup de poing -]
Réputation familiale [Réputation, personne ne lui accorde confiance ou crédit -]

Description du personnage :

Une brunette aux yeux noisettes qui semble bien "fragile" et "vulnérable". Détrompez-vous ...

Dyana est avant une Chasseuse du Nord, c’est-à-dire une experte dans l’art de pister et de traquer ses proies. Elle sait utiliser à bon escient ses cinq sens pour retrouver sa proie en temps et en heure, et se montrer suffisamment discrète pour l’achever rapidement et proprement – ou experte avec ses armes de chasse. Si cette aptitude semblait utile uniquement dans un milieu naturel, elle commence petit à petit à faire ses preuves au sein de la capitale. Une personne qui transpire soudainement, des bruits de pas inopportun … Elle entend, elle voit, elle sent.
 
Sa discrétion travaillée au fil des années ne l’aide que davantage pour surgir soudainement, de manière totalement inattendue, pour surprendre les curieux ou les deux ou trois petits comploteurs du dimanche. Plus d’une fois elle effraie, plus d’une fois elle surprend, et plus d’une fois elle interrompt ou coupe l’herbe sous les pieds. Un pas léger qui semble la sauver de bien des situations, tantôt pour se déplacer silencieusement et vite, tantôt pour se dissimuler habilement là où on s’y attendrait guère.
 
Continuons avec son style de combat. Si une grande majorité des Dragnariens ont un style assez « brutal », le sien est incroyablement fluide et « inoffensive ». En effet, sa force est au corps-à-corps, en s’approchant le plus rapidement et le plus habilement possible de la cible, pour planter une dague au coup, le désarmer ou retourner sa force contre lui. Les épées, les masses, les combats directs, très peu pour elle. Elle ne jure que par la distance avec son art si non par la souplesse et l’agilité.
 
Venons-en maintenant à sa fameuse réputation. Sa famille est reconnue dans le Royaume entier pour leurs exploits militaires, mais également pour les histoires sanglantes qui tâchent le blason familial. Tout le monde sait que Dyana ne supporte guère son mariage – quelle jeune fille de dix-huit accepterait un homme de plus de cinquante ans ?- et qu’elle considère ce dernier comme un affront à sa personne … et tout affront à un Sryngur se paie. « Coïncidence » ou pas, les accidents ne cessent de se multiplier autour du mari… Tantôt son méfait, tantôt le hasard, tout le monde pointe le doigt vers elle immédiatement. Une situation qui engendre bien des problèmes comme un mari qui exige qu’on batte sa femme. Elle ne dit rien, tente de se défendre des fois … Mais le fait payé pour sûr. Elle le fait toujours payer. C’est également une des raisons pour laquelle personne ne l’appelle Dyana, Aran – nom de famille de son mari. Une Sryngur restera toujours une Sryngur, comme une piqûre de rappel au peuple de quoi elle est capable …
 
Terminons donc par sa beauté ou encore son tatouage. Le tatouage est le symbole de la famille – d’humble pêcheur au départ – mais au quotidien, elle ne cesse d’avoir différents tatouages éphémères. En fait, grâce à sa mère qui est tatoueuse et peintre dans la tribu, elle a à sa disposition une peinture corporelle incroyablement résistante à l’eau, ne s’enlevant qu’avec une huile précise. Ainsi, chaque matin, avec une aide, elle s’en badigeonne le corps et le visage, soulignant que davantage sa beauté, ou montrant une idée ou une position qu’elle soutient dans différents débats.


Histoire du personnage :

La famille Sryngur porte le nom de « Chasseurs du Nord ». En effet, à travers tout Dragnar, les membres de cette glorieuse famille sont reconnus pour leur talent de chasseur et de traqueur. Les deux notions sont très différentes pour ces hommes et femmes. La première englobe l’art de se cacher pour sauter à la gorge de l’ennemi ou du gibier au dernier moment, tel un prédateur, et la seconde englobe l’art de pister la future victime en aiguisant au quotidien les sens – odeur, goût, toucher, ouïe ou vue-. Ce n’est en rien un talent naturel mais un état d’esprit et un art de vivre forgé au quotidien, et appris à la dure.

Dès leur premier pas, fille comme garçon, ces enfants étaient traînés et entraînés pour des très longues balades et chasses. S’ils tombaient, on les relevait. S’ils traînaient, on leur donnait un coup pour les faire avancer. S’ils ne se relevaient plus, on les traînait… Si cela semble inhumain, cet entraînement porte leur fruit. A quatre ans, les enfants de la famille Sryngur sont les plus rapides et les plus agiles de tout le Nord, portant que le strict minimum quel que soit la température et extrêmement à l’aise dans tous les climats possibles et imaginables – trainé dans cinq centimètres à un mètre de neige plusieurs semaines forgent. Ce trait physique continue à être entretenu au fil des années.

Ce n’est qu’à la dizaine d’années que les chemins divergent et que les rôles se définissent. Certains sont des guerriers, certaines préfèrent être matrone d’une maison, d’autres ont développé l’art de la guérison et de la magie et d’autres l’art de la chasse. Aucun rôle n’est dénigré si celui-ci assure la survie, le confort et la sécurité de la communauté. Tout coquetterie, tout acte « inutile », dépourvu de tout sens utilitaire ou religieux est vu d’assez mauvais œil. Au sein des Sryngur, il faut savoir trouver sa place…

Dyana, fille du patriarche de la famille, n’a pas échappé à la règle …

***

- Notre devise est la suivante : « Chacun a son rôle ». Nous avons comme croyance que mettre fin à ce rôle est comme un crime, qu’il n’est pardonnable que si cela a été nécessaire. Penses-tu que la Guerre Redoutée était nécessaire ? demanda soudainement Dyana, tout en ouvrant le cerf qu’elle venait de chasser avec son paternel.
- Notre loyauté et fidélité va en tout premier au Royaume et à son Honneur. Un jour, je vais mourir. Un jour tu vas mourir. Un jour, tes enfants vont mourir. Chaque Dragnar meurt, tôt ou tard, et nous sommes sûrement la race la plus éphémère. Mais une chose est éternelle, Dyana, l’Honneur et le nom de la Race. Si nous nous laissons faire, si nous laissons croire que nos gens ne valent rien, nous passerons pour des faibles Dyana. Or, un Dragnar n’est pas un faible. Nous sommes forts. Et respectables.

Et il ne dit plus rien, préférant corriger les mouvements maladroits de sa jeune fille. Quant à cette dernière, elle n’insistait pas. Elle avait plus ou moins compris cette courte leçon, une qui rejoignait celle qui lui avait presque servi de berceuse durant toute son enfance : Un Dragnar se devait d’être fort et d’être respecté. N’insistant guère, elle suivit les conseils de son paternel. Père et fille ne tardèrent guère à entrer chez eux. En cours de route, dès qu’ils tombaient sur une personne des environs, ces dernières les saluaient respectueusement. Le respect, une notion d’une très grande importance au sein de cette famille. Si quelqu’un osait lever la main à une de leur fille inapte à se protéger, il se retrouvait avec une main coupée. Si quelqu’un insultait, c’était la langue en moins. Un peuple de barbare dirait-on, mais un peuple extrêmement sournois, maître dans l’art de se fondre dans l’ombre même.

- Si l’on te manque de respect, n’oublies pas que ce n’est pas juste toi mais ta famille, ton royaume, tes gens qui sont insultés. Tu n’es pas seul, Dyana. Nous sommes uns.

Une doctrine qui faisait leur force comme leur faiblesse. En effet, ces êtres belliqueux pouvaient paraître fidèle, ou l’être, mais n’hésiteraient pas à faire payer le moindre irrespect que ce soit leur enfant ou encore leur parent. Personne n’était épargné. Et plus l’irrespect n’était grand, et plus la mort pointait le bout du nez. Si les exploits étaient nombreux, décompter les ennemis, découvrir leur emplacement, mettre en place d’astucieux embûches, les horreurs tâchaient tout autant leur nom. Les hommes jetés par la crevasse, les femmes jetées à nue dans les rues glacées en pleine tempête, les généraux de petites armées tués pour avoir insulté ou humilié un Sryngur, ceux écartelés, ceux mutilés … Ces victimes étaient tout autant des Sryngur que des non Sryngur.

Si on apprenait des leçons au sein de cette famille, un autre bien plus populaire circulait dans tout le Royaume : il ne fallait jamais, ô grand jamais, manquer de respect aux Chasseurs du Nord.

***

La vie de la jeune Sryngur bascula du jour au lendemain. Une journée comme une autre, elle accueillit quelques amis de guerre de son père. Le vin coulait à flot, les esprits s’échauffaient, les blagues salaces circulaient à foison, les hommes caressaient le corps des serveuses, les femmes observaient de loin avec une petite lueur haineuse dans le regard – prête à faire payer chacun des deux parties pour cet outrage à leur personne – ou alors avec un désintérêt total. Oui une soirée comme une autre où plus d’un ménage allait s’échauffer sous les cris de la matrone, où plus d’un bâtard ou légitime allait naître, où plus d’un sang allait être versé. Les Sryngur pouvaient être d’excellents hôtes et le vin qui faisait oublier beaucoup de choses aidait à ne pas sévir la moindre injustice ou la moindre traque des Chasseurs du Nord.

- Tu as une belle fille, introduisit soudainement le frère d’arme de son père, en observant étrangement Dyana.
- Oui, bientôt seize ans. Excellente chasseuse … Je suis très fier. Elle représente plus que jamais l’idéal de notre famille. Loyauté, Respect, Honneur. Chacun a son rôle et elle l’a trouvé.

Aussitôt, la discussion dériva sur une ancienne bataille où cet ami avait sauvé la vie du père. Ce dernier avait juré, ce jour-là, qu’il paierait cette dette quel que soit la demande de l’ami. Jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à leur cinquantaine, il n’avait jamais rien demandé … et aujourd’hui, il demandait. Il voulait une nouvelle épouse, et il prétendait avoir un véritable « coup de foudre » pour cette dernière. Le père, qui malgré sa promesse et son respect à ce dernier, se leva soudainement en colère, prêt à taper son invité d’honneur.

- Loyauté, Respect et Honneur … Si tu manques à ta parole, tu mets en cause ton honneur. Tu le sais.

Oui, le père de Dyana était un homme incroyablement à cheval sur les promesses. Sa fille tout autant. Ainsi, à contre cœur, et un brin trop facilement – peut-être le vin – il accepta, et scella cet accord en travers d’une poignée de main. A haute voix, sans regarder droit dans les yeux de sa famille, il annonça les futures épousailles. Une annonce qui laissa pantoise toute la salle. La fillette allait à peine avoir seize ans et était d’une époustouflante beauté pour une Dragnarienne et le futur mari frôlait les cinquantaines, et d’une laideur épouvantable. Ajoutons à cela qu’il peinait à tenir debout. Un faible en somme. Un homme qui ne sied absolument pas aux filles de feu, au tempérament sauvageonne et extrêmement farouche des Chasseurs du Nord.

Dyana voulut objecter mais sa mère la retient.

- Ne manque pas de respect en public à ton père, lui ordonna-t-elle en murmurant.
- Me marier à … ça, ne l’est pas ? demanda-t-elle, les yeux ronds par l’horreur.
- Une Sryngur est patiente, et sait toujours savoir rendre un irrespect en temps, et en heure. Dès demain, cette punition va commencer et tu pourras t’en repaître. Ne lui donne pas le plaisir de trouver une excuse pour ce mariage … Ridicule.

Mère comme fille n’étaient guère heureuses, et mère comme fille n’allaient pas hésiter à se faire entendre. En temps et en heure. Les jours suivants, on tentait de dissuader de cette décision, mais l’accord a été scellé, et il avait donné sa parole. Sans pouvoir fuir, ou faire quoi que ce soit pour mettre fin à sa propre et future misérable vie, on la traîna jusqu’à la Capitale même de Dragnar pour la marier à ce vieil homme, ancien soldat qui s’était converti à un commerce fructueux.

Sa nuit de noce a été affreuse, comme les autres jours.

« Je promets que chacun vont le payer » se disait-elle. Se tuer était hors de question, du moins, pas avant d’avoir ruiné et détruit cet homme et faire payer de cette insulte quotidienne à son père.

La colère d’une Sryngur ne s’éteignait guère avec facilité … Plus d’un le savait, et dès qu’une catastrophe arrivait, on le mettait sur le compte de la jeune fille. De temps en temps, elle était réellement fautive mais des fois non. Quelques fois, dans sa grande faiblesse, cet indigne mari demandait à un homme de main de battre le dos de cette indigne épouse. Elle comptait chaque coup, se promettait de faire payer au centuple chaque coup donné … si le coup était dû à un acte qui n’était pas de son fait. Si cela avait été de son fait, elle ne disait rien et ne comptait rien. Elle se disait seulement cela : être plus discrète la prochaine fois.

***

Ainsi s’écoule la vie. Dyana passe ses journées à s’entraîner aux arts familiaux, ou encore à comprendre l’organisation d’une maisonnée riche, à apprendre les manières des gens de la Capitale, à subir les chuchotis sur son passage ou encore à fuir quelques semaines pour des parties de chasse « mémorables » auxquelles tous bons dragnariens se ruent. Chasser auprès d’une Chasseuse des Nords, en voilà quelque chose de curieux. Evidemment, plus d’un perdait bien vite de vie la Chasseuse, et plus d’une fois elle était celle qui amenait le plus gros et le meilleur gibier. Enfin, traquer ne se limiter pas uniquement dans la forêt, mais elle commence à en comprendre l’utilité au sein de la capital même.

Avatar de votre personnage : Xiao Bai Art – Toutes les filles aux cheveux bruns et longs.
Comment avez-vous connu Hattan RPG ? : Via SNH.
Changement de personnage ? : Non.
Skype : Je veux bien Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil Dragnar
Civil Dragnar
avatar
Expérience : 50

MessageSujet: Re: Dyana Sryngur Lun 27 Avr - 23:22


Double post pour dire que la fiche est finie.
Désolé d'avance pour sa longueur ^^".

Pour les attributs, comme j'ai du mal à en comprendre le principe, je me suis permise d'ajouter un ou deux descriptifs de la façon de je vois l'attribut '^'.

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Amiral
Grand Amiral
avatar
Expérience : 156

MessageSujet: Re: Dyana Sryngur Mar 28 Avr - 11:34

Bienvenue sur Hattan RPG !

La présentation est bien rédigée, le seul problème réside dans tes Attributs. En effet je vois pas en quoi la Réputation familiale est quelque-chose de négatif à elle seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil Dragnar
Civil Dragnar
avatar
Expérience : 50

MessageSujet: Re: Dyana Sryngur Mar 28 Avr - 11:37



Exemple, s'il arrive quoi que ce soit dans les alentours (un incendie ou un vol ou que sais-je),on l'y accuse. Ce qui peut être agaçant à terme.

Je me suis permise d'ajouter un autre attribut négatif, si cela peut aider '^'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Amiral
Grand Amiral
avatar
Expérience : 156

MessageSujet: Re: Dyana Sryngur Mar 28 Avr - 15:26

Présentation validée. Je te laisserai choisir ton arme dans le topic de ta Fiche de Personnage (à créer).
Ton MDP pour ta fiche est le suivant :

Bon RP dans Hattan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dyana Sryngur

Revenir en haut Aller en bas
 

Dyana Sryngur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hattan RPG :: AVANT-PROPOS :: Présentations :: Présentations Dragnar-